​



INÂRAH 

Institut pour la recherche
sur l'histoire de l'islam naissant et le coran



Deutsch     العربية     English

MISSON


INÂRAH – Institut pour la Recherche sur l’Histoire islamique primitive et le Coran
  
  

​Inârah a été fondé en tant que une organisation à but non-lucratif, basée à Sarrebruck (Allemagne) en 2007.

Notre nom est aussi notre programme: 
إنارة est employé ici dans le sens de « Illumination, Lumières ».

Notre unique but est la recherche scientifique, historico-critique et philologique sur le Coran, les origines de l’islam et son Histoire primitive, soit une tendance malheureusement absente jusqu’à maintenant. En règle générale, jusqu’à présent le récit traditionnel de l’essor de l’islam et de son expansion a été accepté sans critique, bien que les sources sur lesquelles de telles conceptions se fondent sont à la fois tardives et de valeur historique douteuse. Une même incertitude scientifique doit aussi concerner le langage et la théologie du Coran, pour lequel la critique des sources, la critique textuelle, formelle, rédactionnelle, au regard des études bibliques, sont encore en gestation. Jusquà présent, nos recherches ont clairement montré que le récit traditionnel sur Mahomet, sur le Coran, et sur l’émergence de l’islam n’a en fait que peu ou même rien en commun avec la réalité historique, et qu’elle ne rentre pas dans les cadres bien établis de l’Antiquité tardive.​
    
D’une part, Inârah entreprend ses propres recherches, et d’autre part, nous cherchons à fournir une plate-forme pour ceux qui sont impliqués dans l’étude historico-critique du Coran et de l’islam naissant, en employant les méthodologies philologiques et historiques qui sont en pointe sur le sujet. De manière à les favoriser, nous organisons des colloques scientifiques (2008, 2010, 2012, 2014 à l’académie Européenne d’Otzenhausen), au cours desquels nous cherchons à mettre la lumière sur le sujet en réunissant un large sceptre de chercheurs venus de différentes disciplines telles que les études arabisantes, sémitiques, linguistiques, la théologie, l’Histoire, les études hispaniques, classiques, l’Histoire du droit, la numismatique, l’épigraphie et les sciences religieuses, pour présenter et discuter sur leurs recherches en cours. De plus, nous publions les Actes de ces colloques (jusqu’à huit volumes, dont deux sont traduits en anglais), ainsi que des monographies indépendantes.

En tout cela nous sommes une organisation unique en son genre, la seule plateforme scientifiquement indépendante avec une ambition purement scientifique, sans considérations religieuses ou politiques, dédiée seulement à l’étude philologique et historique des origines du Coran et de l’islam.

Jusqu’à maintenant, Inârah a eu un impact décisif dans l’étude du Coran et de l’islam, et a aidé à provoquer un changement de paradigme dans l’étude critique du Coran et dans l’historiographie islamique. Un rapide coup d’œil aux nouvelles montre en quoi notre travail qui dissipe les anachronismes et les conceptions non-historiques et romantiques auxquels tiennent même des scientifiques contemporains est une nécessité attendue de longue date.